LES RESEAUX

REALPE : le Réseau d’élus et d’autorités locales progressistes européens

En savoir plus

Le Réseau national de démocratie participative

En savoir plus

Cahier CIDEFE

Le dernier cahier du Cidefe : Construire l'avenir des territoires

Démocratie locale, réforme des finances publiques, VIème République ou encore intercommunalité de projets sont au coeur des 16 interventions de cet ouvrage.

En savoir plus et le commander

Cidefil chez vous

Vous souhaitez afficher le Cidefil du jour sur votre blog/site ? Facile !
Copiez le lien RSS

Agenda citoyen

Calendrier

<   mai 2016   >
lumamejevesadi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Il n'y a aucun évènement pour ce mois dans l'agenda
Mon compte

Cidefil 07 mars 2016

Economie & Politique

Plan emploi de Hollande : vrais besoins, mauvaises réponses

lundi 7 mars 2016



Par Frédéric Boccara :

Les annonces du président de la République au CESE, devant le monde du travail et de l’économie, sont contradictoires. Son ambition de formations massives et de sécurisation des salariés, donc de développer l’emploi, se heurte à une annonce de moyens en contradiction avec ses objectifs prétendus et sans aucun pouvoir nouveau pour responsabiliser vraiment les entreprises et les banques afin qu’elles créent des emplois  ! Pas de moyens financiers nouveaux (2 Mds€ pris ailleurs) et, même, une confirmation de la baisse des dépenses pour le monde du travail à travers la transformation du CICE (40 Mds€) en exonérations pérennes de cotisations sociales. Il maintient le scandale du Crédit impôt recherche (CIR). Il occulte le vrai débat sur les coûts des entreprises, mais aussi sur le rôle des banques jusqu’à la BCE. Il amplifie et renforce la politique de baisse du coût du travail, au lieu de s’attaquer à une baisse du coût du capital (dividendes, charges bancaires, spéculation, etc.). Et donc, il poursuit la diminution des dépenses publiques et sociales. Il annonce une sécurisation… des licenciements  ! contraire à celle des salariés.

Sous couvert de «  compléter  » responsabilité et le CICE, tant décrié à gauche et par le monde du travail, F. Hollande y ajoute une béquille perverse avec l’objectif d’intégrer le plus largement possible tout le pays aux objectifs égoïstes du patronat au détriment du pays lui-même.

Nous ne nous laisserons pas intégrer à cette logique de baisse du coût du travail renforcée et lançons une campagne de longue haleine pour l’emploi – son développement et sa sécurisation – ouverte à tous les citoyens et à toutes les forces sociales qui le souhaitent, y compris sur le terrain. Et le peuple français, à sa façon, refuse de s’y laisser intégrer en ne protestant plus mais en s’abstenant électoralement.

Nous voulons bien relever le défi d’un état d’urgence pour l’emploi, de la France et ses régions jusqu’à l’Europe. Mais avec une évaluation démocratique, en y mettant les moyens et en impliquant de façon contraignante les banques et les entreprises  : elles ne peuvent pas utiliser leur argent contre l’emploi, la R&D et le développement des capacités efficaces de production.

Il faut une cohérence entre l’objectif d’urgence en faveur de l’emploi, des moyens à y mettre et des pouvoirs démocratiques de suivi et d’action sur les banques et les entreprises à instaurer.

Le chômage gangrène notre économie, la croissance du PIB reste faible, fragile et inégalitaire. Elle est empoisonnée par la précarité et un véritable cancer financier. Les grandes entreprises font exploser la spéculation financière et amènent l’économie mondiale au bord d’une crise financière majeure. L’économie française est de plus en plus dépendante de l’activité dans les autres pays, et subit en Europe une concurrence anti-salariale renforcée de la part des pays du Sud (Espagne, Italie) qui effectuent un ajustement structurel drastique sur le dos de leurs travailleurs. Malgré tout, les services publics et la protection sociale contribuent pour l’instant à empêcher des effondrements récessifs. Mais la production (l’offre) est insuffisante. L’investissement des entreprises reste trop faible et inefficace car il est fait contre l’emploi et les salaires, en renforçant la surexploitation des salariés. La politique de cadeaux au grand patronat et à ses profits a surtout favorisé les placements financiers, les exportations de capitaux et les délocalisations. Les banques aussi sont en cause.

Et on ne dit pas assez à quel point le coût du capital pèse de plus en plus lourd sur l’économie française, sur ses services publics (État, collectivités, hôpitaux) et sur ses entreprises, empêchant les dépenses de développement (R&D, salaires, qualifications, embauches, investissement efficace)....

- Lire la suite sur le site d’Eco Po

 

Emploi/Développement économique


Ajouter un commentaire


ANECR

Les rencontres nationales de Gennevilliers se sont tenues les 5 et 6 juin

Les documents

Abonnement

Abonnement à l'Elu d'aujourd'hui

!!! 1 an, 11 numéros = 90 euros !!!

PETITION

POUR UN REFERENDUM SUR LA REFORME TERRITORIALE

L’ANECR s’est associée à la campagne de la pétition nationale pour un référendum sur la réforme territoriale lancée à la fête de l’Humanité.

La pétition

APPEL DE L'ANECR

Séisme institutionnel : aux citoyens de décider

Exigeons un grand débat public et un référendum national

L'appel (en pdf)

ANECR

Matériel de l'ANECR

Création de 14 métropoles : Et votre droit de décider !

Commander, télécharger le 4 pages et signer la pétition en ligne

CULTURE

Archipel sensible

Un livre sur la politique des arts et de la culture

Commander l'ouvrage

Fil d'info des élu(e)s

RSS 2.0

Rassurez vous, il n'y a aucun risque
Rassurez vous, il n'y a aucun risque. source: canaille Le Rouge Publié le 22 Mai 2016 Ces 9 (...)

PENURIE DE CARBURANT

Philippe Martinez (CGT) dénonce le «chantage» de Total
Le leader de la CGT, Philippe Martinez, a dénoncé mercredi le «chantage» de Total au lendemain de (...)

Contournement Est de Rouen, le groupe communiste au Département obtient un débat lors du prochain Conseil Départemental
A la demande d’Hubert Wulfranc, Maire de Saint-Etienne-du-Rouvray et Président du groupe (...)

Le communiste Pinarayi Vijayan (CPIM) élu Chief minister du Kerala
Pinarayi Vijayan devient le 22ème Chief minister du Kerala et le 10ème Chief minister communiste (...)

Mademoiselle Haas, aux éditions Gallimard
Elles ont vingt ans, ou trente, ou un peu plus, en 1934 et un peu après. Elles s'appellent (...)

Appel à la grève dans l’aviation civile du 3 au 5 juin
Nouvel appel à la grève en pleine contestation du projet de loi de réforme du code du travail. (...)

"Hollande, je croyais en ce mec-là…" : à Saint-Nazaire, la grande désillusion des grévistes
Les accès au quartier industriel de la ville ont été bloqués mardi matin. Les grévistes ont ensuite (...)

Dépôt de carburants de Douchy: intervention des CRS
Le dépôt de carburants de Douchy-les-Mines (Nord), dont l'accès était occupé depuis jeudi par des (...)

Perpignan : les agents du fisc en grève
Les agents des impôts ont entamé une grève depuis deux semaines pour protester contre les (...)

Mouvements sociaux : les Français jettent la pierre au gouvernement
D'après notre sondage Odoxa, 61% des Français jugent que le gouvernement est responsable du (...)

Déclaration de la FMJD sur le mouvement contre la loi travail en France
Déclaration de la Fédération Mondiale de la Jeunesse Démocratique Solidarité avec la jeunesse de (...)

La lutte s'amplifie pour le retrait de la loi El-Khomri (PCF)
Grèves, blocages, actions… la mobilisation contre la loi Travail s'amplifie. Le PCF est solidaire (...)

Après les raffineries, grève annoncée dans les centrales nucléaires
Après les raffineries, les centrales nucléaires vont-elles être bloquées à leur tour ? Telle est en (...)

Loi Travail : les salariés de la centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine votent la grève et l'arrêt de la production d'électricité
Le réacteur numéro 1 de ce site de l'Aube est déjà à l'arrêt pour un problème technique. Le réacteur (...)

Pas de 49/3 en AG chez les salariés pour voter les grèves…avec des scores sans appel!
François Hollande a beau jeu de dénoncer « un blocage décidé par une minorité », lui qui atteint des (...)

Pas de 49/3 en AG chez les salariés pour voter les grèves…avec des scores sans appel!
François Hollande a beau jeu de dénoncer « un blocage décidé par une minorité », lui qui atteint des (...)

La chorale réactionnaire est de retour….
Terrorisme social », « prise d’otages par une minoité », « grévistes illégitimes »… La chorale (...)

La chorale réactionnaire est de retour….
Terrorisme social », « prise d’otages par une minoité », « grévistes illégitimes »… La chorale (...)

Quand Valls prend des leçons de répressions en Israël !
Alors qu'il y a le feu dans la maison France, le premier ministre ne trouve rien de mieux que (...)

Voir tous les blogs
Votre blog dans le fil

CIDEFIL ...

Cidefil et vous !

Vous aimez Cidefil ! Faites-en profiter vos collègues ! Grande campagne d'abonnement à Cidefil ! Inscrivez autour de vous !

Par mail...

Directement sur Elunet