Affacturage : transformez les factures de votre entreprise en trésorerie

 

Notez cet article

L’affacturage est une stratégie mise en place en vue d’optimiser la trésorerie des entreprises. Celles-ci gagnent en temps et en argent puisque la gestion du poste clients sera prise en charge par une société d’affacturage. Comment cette méthode aguerrie permet-elle d’améliorer leur trésorerie ?

Qu’est-ce que l’affacturage et comment fonctionne-t-il ?

Pour faire simple, l’affacturage se définit comme un moyen de paiement qui vise à bénéficier d’une avance de trésorerie. Pour ce faire, l’entreprise cède ses factures en attente de règlement à une société spécialisée. Celle-ci prend automatiquement en charge des prestations comme la relance ainsi que le recouvrement des créances non réglées. D’après le courtier en affacturage Factorland, ces services sont destinés aux entreprises B2B. Les solutions d’affacturage sont assorties d’un contrat qui permet de disposer du paiement des créances sous 48 heures. L’affacturage est considéré comme une source de financement immédiate et durable, de la PME/PMI au grand groupe international.

Sur le plan juridique, il incombe au factor d’endosser le risque de recouvrement des factures via le transfert des propriétés. L’entreprise transforme ainsi ses factures clients en trésorerie. L’affacturage répond aux besoins des artisans, des TPE, des PME/ETI. Cette solution de financement s’adresse à tous types d’entreprises, quels que soient les secteurs d’activité et sans considération de la taille. Le processus s’opère ainsi en plusieurs étapes. Dans un premier temps, l’entreprise procède à la signature du contrat d’affacturage. S’ensuit la remise des copies des factures de l’entreprise au factor. À ce stade, l’entreprise informe ses clients sur les changements relatifs aux règlements des factures. Le factor avance ensuite les sommes dues puis perçoit les paiements des clients.

affacturage courtier financement entreprise

Les avantages de l’affacturage pour les entreprises

L’affacturage permet notamment aux entreprises de prévenir le risque d’impayés. C’est un moyen de disposer d’une avance de trésorerie sans devoir attendre le règlement des factures en cours. L’entreprise obtient ainsi un financement rapide dont le montant varie entre 80 et 90 % selon la société d’affacturage choisie. L’affacturage est considéré comme un produit de financement plus avantageux que le découvert car plus rapide et moins onéreux qu’une ligne de crédit accordée par une banque.

L’assurance contre le risque d’impayés figure parmi les avantages obtenus grâce à l’affacturage. Le factor devient ainsi le propriétaire des créances de l’entreprise. Plus encore, il endosse le risque d’impayés et gère le recouvrement des factures. D’ailleurs, souscrire une police d’assurance-crédit s’impose lorsque le montant des factures est important.

Pour le chef d’entreprise, l’externalisation de la gestion du poste client lui permet de se concentrer sur son cœur de métier. L’affacturage permet de financer la croissance organique et le développement commercial. Cette stratégie vise à compléter ou à remplacer les lignes bancaires à court terme. Le factor préserve l’entreprise en cas d’impayés grâce à l’assurance-crédit incluse ou déléguée.

Comment choisir la bonne société d’affacturage pour votre entreprise ?

Les sociétés de factoring adaptent leurs offres en fonction des secteurs d’activité. Par conséquent, il convient de se renseigner au préalable avant de choisir un factor pour son entreprise. L’idéal serait de privilégier les sociétés d’affacturage évoluant particulièrement dans le même secteur d’activité que l’entreprise demandeuse (par exemple, certains factors sont spécialisés dans le BTP et d’autres dans le transport).

Le choix du factor repose surtout sur les garanties et les commissions. À noter que les fonds de garantie ne sont pas remboursables avant la fin du contrat. Prêtez attention au type de contrat proposé. Dans le cas d’un Full factoring, le factor endosse toutes les pertes éventuelles. Si ce n’est pas contrat appliqué, la société d’affacturage pourrait vous réclamer des frais.

De plus, le choix du factor sera réalisé après l’évaluation de la qualité et de la rapidité des services. Pour en savoir davantage à ce propos, renseignez-vous auprès des clients des sociétés d’affacturage que vous avez sélectionné. Fiez-vous aux témoignages des précédents clients. Ces informations vous permettront d’évaluer la qualité des services ainsi que la fiabilité du factor.

Enfin, vous serez fixé sur la performance d’une structure en vous fiant à son ancienneté. Pour une première expérience dans l’affacturage, il vaut mieux éviter les sociétés récentes. À titre de référence, le coût du factoring reste un critère essentiel lors du choix d’un prestataire. Le montant proposé se compose notamment des commissions et des frais annexes qui représentent 7 à 15% de la somme totale des dettes pour les situations les plus complexes ou problématiques. Pour ces dernières, le factor exige par ailleurs des garanties qui serviront éventuellement à couvrir les impayés. Le montant des garanties sera fixé en tenant compte du patrimoine de l’entreprise.

En cas de doute, vous pouvez toujours faire appel à un courtier en affacturage. Ce professionnel se charge de sélectionner les factors qui conviennent à vos attentes. Il prendra le temps de comparer les offres sur le marché, puis il négociera les contrats ainsi que les conditions de travail avec les sociétés d’affacturage.

david elunet

David - consultant ELUNET

Avec plusieurs expériences dans l'immobilier, l'habitat et la création d'entreprises, je suis à même de vous orienter vers les meilleurs choix dans de nombreux domaines stratégiques.

Laisser un commentaire

+ 24 = 31

error: Content is protected !!